Ethereum mis à jour : Déploiement du fork « London »

0
79

London, dernière mise à jour d’Ethereum, a été lancé aujourd’hui au bloc 12 965 000. Cette mise à jour majeure intègre les EIP [1] suivants :

EIP-1559 : Un mécanisme de tarification des transactions qui comprend des frais de réseau fixes par bloc qui sont brûlés et qui étend/contracte dynamiquement la taille des blocs pour faire face à la congestion transitoire. L’objectif est de rendre les frais plus prévisibles. Pour suivre les frais brûlés à chaque bloc : https://etherchain.org/burn et https://ultrasound.money

EIP-3198 : Ajoute un opcode qui donne à l’EVM l’accès aux frais de base du bloc.

EIP-3529 : Supprime les remboursements de gaz pour l’opcode SELFDESTRUCT, et réduit ces remboursements pour l’opcode SSTORE. Les remboursements de gaz pour SSTORE et SELFDESTRUCT ont été introduits à l’origine pour motiver les développeurs d’applications à écrire des applications qui libèrent des emplacements de stockage et des contrats qui ne sont plus nécessaires. Cependant, les bénéfices de cette technique se sont avérés bien inférieurs aux attentes, et les restitutions de gaz ont eu de multiples conséquences néfastes.

EIP-3541 : Rejette les nouveaux contrats commençant par le byte 0xEF).

EIP-3554 : Retarde la « bombe de difficulté » au 1er décembre 2021. L’augmentation de la difficulté incitera progressivement les mineurs à abandonner Ethereum 1.0 au profit d’Ethereum 2.0.