Le GAFI tente de réguler la DeFi

0
25

En mars, le Groupe d’Action FInancière (GAFI) a proposé une révision de ses recommandations ciblant les actifs numériques et les prestataires de services sur actifs numériques (appelés « VASP ») […]. La Guidance révisée clarifie la définition de VASP et élargit son champ d’application de façon extensive. Par conséquent, presque toutes les entités œuvrant dans le domaine de la finance décentralisée (DeFi) pourraient être qualifiées de VASP, car ces derniers incluraient tout individu, développeur ou start-up impliqué dans le développement, le déploiement, l’utilisation ou la gouvernance d’une application permettant le transfert d’actifs numériques. Le statut de VASP imposerait à ces acteurs de mettre en œuvre des mesures de vigilance en matière de LCB-FT à l’égard des utilisateurs.

[…] les clarifications proposées sont au mieux gênantes, au pire, impossibles à mettre en œuvre pour les particuliers et les start-ups qui n’ont ni la compétence, ni le savoir-faire, ni les ressources pour effectuer les diligences attendues sur des utilisateurs avec lesquels ils n’ont aucun point de contact.

A lire sur le site de l’ADAN