Ethereum 2.0: Progression surprise du développement, bientôt en testnet

0

Le développement d’ethereum 2.0 semble aller plus vite que prévu, tous les principaux clients étant désormais connectés les uns aux autres dans un réseau local (LAN).

Selon Adrian Manning, co-fondateur de Sigma Prime de Lighthouse, les différents clients de nœuds eth 2.0 écrits dans différents langages de programmation peuvent maintenant « discuter ».

Manning a déclaré publiquement que les clients: Status’ Nimbus, Artemis de PegaSy, Trinity et Lodestar de ChainSafe sont tous interopérables entre eux.

« Nous ne nous attendions pas à ce que 3-4 clients puissent communiquer si tôt dans le verrouillage préliminaire, donc nous ne l’avions pas prévu », dit Mamy Ratsimbazafy de Status quand on lui a demandé d’estimer à quel moment un test pourrait être prévu.

« Nous en sortirons un test quand un nombre suffisant de clients seront à l’aise avec toutes les parties de la spécification, » dit Jacek Sieka, un autre développeur eth 2.0 de l’équipe Nimbus.

L’ouverture au grand public crée sera alors un environnement de type laboratoire où eth2.0 fonctionne essentiellement, mais avec des coins pour jouer.

Cela devrait être publié à moment indéterminée, mais peut-être ce mois-ci ou avant Devcon, avec le testnet alors à établir pendant environ 3-4 mois avant le lancement du réseau principal quand vous pourrez transférer vos ethers par le biais d’un contrat de dépôt à la chaîne Proof of Stake Beacon.

Il semble donc que c’est maintenant terminé, il ne reste plus qu’à peaufiner, peaufiner, renforcer le code, se débarrasser de tous les bogues, faire un audit à un moment donné, puis lancer le programme.

Le lancement est prévu pour janvier, peut-être peu de temps après le nouvelle an, et les nombreuses équipes de mise en œuvre semblent faire suffisamment de progrès pour atteindre l’objectif si la période d’essai se déroule bien.

Une fois lancé, n’importe qui avec 32 ethers peut juste le « stake » sur la Beacoin chaîne pour gagner plus d’ethers à un taux de 5%-8% par an (inflation).

Ceux qui ont moins de 32 ethers peuvent probablement utiliser une « pool » avec des compagnies comme Coinbase susceptibles de fournir des services de « Stake ».

Ce à quoi ressemblera du point de vue de l’utilisateur final pourrait bien être expliqué plus en détail à la Devcon le mois prochain, lorsque le contrat de dépôt sera lancé.

C’est à ce moment-là que le processus commence, lorsque les gens commencent à transférer leurs ethers dans le contrat de dépôt pour le « Stake », ce qui a pour effet de retirer une partie de la réserve d’ether en circulation.

Ensuite, en 2021, il semble que tout soit en train de se mettre en place après environ deux ans de recherche et de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.